Les complications macrovasculaires

Les maladies cardiovasculaires représentent la moitié des décès chez les diabétiques.

Souvent associé à d’autres facteurs de risque (hypertension artérielle, excès de triglycérides,…), le diabète favorise le développement de plaques athéromateuses sur la paroi interne des artères (athérosclérose) et leur vieillissement prématuré, avec pour conséquences :

  • l’infarctus du myocarde :
    risque relatif 2 à 4 fois supérieur à celui d’un non diabétique,
  • l’artérite ou artériopathie périphérique qui peut occasionner une gangrène,
  • l’accident vasculaire cérébral