Le diabète de type 1

Le diabète de type 1 qui survient chez l’enfant, l’adolescent ou le jeune adulte.

Il est lié à une absence de sécrétion d’insuline par le pancréas qui nécessite d’être compensée sous forme d’injections. Il se manifeste d’emblée par des symptômes révélateurs : besoin constant d’uriner (polyurie), soif intense (polydipsie), amaigrissement. Il est beaucoup moins fréquent que le diabète de type 2  (1 cas de diabète de type 1 pour 15 cas de diabète de type 2)

Principales différences entre diabètes de type 1 et 2
Diabète de type 1 Diabète de type 2
Autres
appellations
Diabète insulino-dépendant (DID)
Diabète juvénile
Diabète maigre
Diabète non insulino-dépendant (DNID)
Diabète de la maturité
Fréquence Moins de 10% des cas Plus de 90% des cas
Causes Maladie auto-immune dirigée
contre les cellules du pancréas
Maladie sous l’influence du mode
de vie (alimentation, sédentarité,..)
et de facteurs génétiques
Influence de l’hérédité Faible Forte
Age d’apparition Chez l’enfant, l’adolescent
ou le jeune adulte
Chez les adultes de plus de 40 ans
Développement Rapide et symptomatique Progressif et asymptomatique
Mécanismes Destruction des cellules bêta
du pancréas entraînant l’arrêt
de la production d’insuline
Diminution de la production
d’insuline et moindre efficacité (insulino-résistance)
Injection d’insuline Obligatoire Nécessaire qu’après échec des mesures hygiéno-diététiques et des antidiabétiques oraux