L’insulinodéficience

A terme, la production d’insuline s’épuisant progressivement, le taux de glycémie est de plus en plus difficilement équilibré.

L’insulinorésistance fait place à l’insulinodéficience. Avec la sécrétion à jeun de glucagon favorisant la production de glucose, on constate alors l’apparition d’une hyperglycémie à jeun qui signe l’entrée dans la phase diabétique.